Mes romans Caroline Bordczyk

15 septembre 2017

LE COMMERCE DES MOTS

Classé dans : Année 2017,Information — eructeuse @ 7 h 03 min

IMG_20170301_235307IMG_20170301_235508

Mon roman d’anticipation

IMG_20170307_065718IMG_20170307_065726

Disponible à la librairie MARTIN-DELBERT à Agen et au magasin Le Vizir à Villeneuve sur Lot.

Bien sûr vous pouvez le commander à anelabougresse@orange.fr

IMG_20170301_040051

9 septembre 2017

Salades de vie

Classé dans : Information — eructeuse @ 10 h 10 min

Samedi jour de marché à Villeneuve sur Lot !

Dans le panier de la jardinière de mots il y a à lire et à rire

Une palette à visiter ici -bas :

IMG_20170908_113319

Le détail des ouvrages dans ce blog !

Le huitième un hommage, partira à l’impression à la fin de ce mois

quant au neuvième il part à la correction…

8 septembre 2017

ADOUCELINE L’OGRESSE ENCHANTERESSE

Classé dans : Année 2017 — eructeuse @ 6 h 55 min

Voici donc mon septième ouvrage un roman genre Fantasy, on y rit on y rit !

IMG_20170907_153414IMG_20170908_064051

Je me suis régalée à l’écrire, j’espère qu’il en sera de même pour ceux qui s’y colleront !

IMG_20170908_063558

62 pages avec quelques illustrations

12 euros

Disponible pour l’instant à anelabougresse@orange.fr

 

5 septembre 2017

LE COMMERCE DES MOTS

Classé dans : Année 2017 — eructeuse @ 4 h 53 min

IMG_20170314_025918

IMG_20170301_040602

Encore un roman d’engagement avec ce roman d’anticipation ! L’histoire se passe en 2050 et le dérèglement climatique a bouleversé la planète plongeant les êtres dans la misère et la maladie enfin pas tout le monde… Tous les dérèglements cités sont des faits déjà en place (je me suis beaucoup documentée)… sur notre planète bien malmenée et ce n’est pas réjouissant et que j’ai en quelque sorte « actualisés » puisqu’on est en 2050 dans le livre…   !  Quand j’ai écrit ce livre j’étais mal à un moment face à cette monstruosité : le réchauffement climatique qui sévit déjà ! Soyons franc ça ne va pas aller en s’améliorant si on ne change pas son responsable : le capitalisme ! Le ciel sera sombre et pas que le ciel, l’avenir est sombre… sans changement radical !

J’ai passé beaucoup de temps à le réaliser, presque deux ans et je remercie mon fils aîné qui a fait la première et la quatrième de couverture !

Édité en mars 2017

163 pages

15 euros

Synopsis :

Céline a quitté depuis un certain temps son Aquitaine où elle a vécu avec sa grand-mère et partageait beaucoup de son temps avec son cousin Fred… Elle vit à Paris dans un building où elle vend son talent d’auteure à un richissime éditeur Jean Charles Édouard de La Courriège dont la vie va être chamboulée par Rose-Elvire, une jeune héritière au franc parlé qu’il rencontre lors d’une soirée… Dehors c’est la survie, les interdictions, l’enfer pour beaucoup… Une explosion au pied du building va  bouleverser fondamentalement leur vie…

Roman d’anticipation que vous trouverez à la librairie MARTIN-DELBERT à Agen et au magasin Le Vizir à Villeneuve sur Lot.

Bien sûr vous pouvez le commander à anelabougresse@orange.fr

BRAME AU DESSUS D’UN NID DE COCOTTES

Classé dans : Année 2014 — eructeuse @ 3 h 55 min

Ah celui-là j’y tenais !

Ce roman féministe n’est pas un cri de colère il parle de faits, de notre histoire, à nous les femmes les invisibles les maudites les sans droits… J’ai passé beaucoup de temps dessus, plus de deux ans, mais celui-là il fallait qu’il soit expulsé, en mode aussi humoristique, certes certes c’est un peu rude cru mais bon  ça ne fera du mal qu’aux machistes égarés là ! C’est un livre militant dans le sens où c’est un livre d’engagement et forcément universaliste !

1 et 4 du brame

Édité en décembre 2014

Genre Féminisme

265 pages avec des illustrations

18 euros

img457

Il est évident que des prix militants sont possibles !

Vous pouvez le commander à anelabougresse@orange.fr

4 septembre 2017

Allô La Bougresse quelles nouvelles ?

Classé dans : Année 2014 — eructeuse @ 19 h 16 min

Longtemps penchée sur mon clavier, les textes s’empilaient, j’ai imprimé les textes de mes ex-blogs, ils ont été répertoriés et classés, j’étais titillée depuis un bon moment et j’ai décidé d’écrire un livre sur le patriarcat ( article ci-devant) comme pour faire jaillir de moi ce que je pense de cet esclavagisme et puis poursuivre ma route d’auteure vers d’autres chemins que le féminisme qui fait partie intégrante de ma vie ! Sans oublier de publier une partie de ce que j’écrivais depuis un moment j’ai dû choisir les textes forcément…

Ainsi naquirent deux romans : un nouveau livre rouge de l’animal politique que je suis, qui livre toute mon empathie… mais aussi mon humour mes diatribes mes outrances… Il m’a fallu beaucoup de temps pour pouvoir publier un nouvel ouvrage on ne fait pas toujours comme on veut mais comme on peut ! Être autoédité est un choix politique on se finance seul et il faut du temps, des sous, et de l’énergie pour être entrepreneur… Ce que je ne suis absolument pas… Bref un pas en avant et voilà :

Allô La Bougresse quelles nouvelles ?

IMG_20170513_064144

La photographie en première page de couverture est tirée de la revue nationale Fenêtre sur cour de la FSU, c’est moi lors d’une manif à Paris !

75  textes des années 2010 à janvier 2015, des tendres des doux des dures sur les choses de la vie du bout de ma lorgnette…

186 pages

15 euros

Édité décembre 2014

Disponible si tel est votre désir à anelabougresse@orange.fr

Je vous livre un de mes textes :

Il glissa sa plume dans l’encre de son dimanche

Comme d’autres leur matraque dans le crâne d’un manifestant.

Ce n’est pas la couleur de l’encre qui faisait son aigreur, c’était le fluide de ses maux qui colorait sa dictée, venue du fond de sa pensée, d’une puissance bouleversante.

Il avait au profond de lui, l’âme boutonneuse, une sorte d’acné de la rancœur prégnante.

En vieillissant, il était devenu cette petite plume vociférante, plaie suintante qui glissait sur le cœur du papier en génuflexion de la pensée, l’aridité de sa créativité…

La beauté des mots ne se mesure pas aux poids de leur docilité, la volupté des mots ne s’entend point sans l’universalité de la liberté…

 le 6 mai 2013 !

BOUQUET DE FEMMES

Classé dans : Année 2009,Année 2017 — eructeuse @ 6 h 56 min

 

IMG_20170512_093301

 

Dans le feu de mes actions en 2009, j’écris un polar « BOUQUET DE FEMMES »

img101

Synopsis :

Olga jeune urgentiste parisienne, fraîchement divorcée, s’installe à la campagne, une amitié nait entre elle et la secrétaire de l’ancien médecin, Rose… Ses amis viennent goûter  avec elle, aux joies de la campagne… Après un temps d’adaptation tout semble aller le mieux du monde, bien que son divorce  la rende encore morose. Une nouvelle rencontre chasse quelque peu son amertume, elle s’investit dans son nouveau village, une page semble se tourner quand  elle disparaît…

Édité en septembre 2009

img115

Je décide alors de retirer mon roman de la vente car il y a des coquilles et des fautes, je prie mes lecteurs et lectrices de m’excuser…  il partit alors pour une vraie correction, en même temps j’écrivais beaucoup sur mes blogs… A demi-traitement mes finances ne me permettaient pas de republier quoi que ce soit… mais je suis d’une patience infinie, l’heure approchait et enfin elle est venue ! Sur des conseils judicieux je change ma couverture plus proche d’Arlequin que d’un polar ainsi que le texte de la quatrième couverture et surtout mon polar a un ISBN comme quoi on peut s’améliorer… et il est arrivé en mai 2017 :

IMG_20170505_125739

IMG_20170505_125757

127 pages

12 euros

que vous trouverez à la librairie MARTIN-DELBERT à Agen et au magasin Le Vizir à Villeneuve sur Lot.

Bien sûr vous pouvez le commander à anelabougresse@orange.fr

3 septembre 2017

Crime de lèse majesté ? Et vous trouvez ça drôle ?

Classé dans : Année 2009 — eructeuse @ 17 h 32 min

Nicolas qui n’a pas eu ma voix en 2007, sort un ouvrage – le brave écrit entre ses conférences et son dure labeur de politicien confessionnel – où  paraît-il, il retrace ses erreurs  ! C’est ça trace trace ! 

En voilà une de trace que j’ai écrite dans le contexte des luttes du moment (2009) ;  j’ai retracé sous forme de fiction- ubuesque me dire mes copines de luttes…- le premier règne du sieur majestueux… et il a une fille dans ma fiction avec sa douce… il faut dire que j’avais une chance sur deux…

« CRIME DE LÈSE MAJESTÉ et vous trouvez ça drôle ? »

Genre conte politique

137 pages

15 euros

Édité en juillet 2009

 

L’être, le paraître

 

Il était une fois un « petit garçon » assis sur son trône, lavé, coiffé, amidonné. C’est important d’être propre sur soi, la bourgeoisie et la populace regarderont par la lorgnette ce soir… nerveux ? L’observation de ses épaulettes se soulevant en vagues discrètes, laissait présager quelques mécontentements du Sir assis.

 Ainsi assis, l’apparence d’être grand impressionne le sieur Candide mais point le sieur Avisé ! Qu’en pensait le sieur Télé-vissé ?

 Allongée sur le tapis, les mains tenant sa tête centrée vers la télé, Candice observait cet homme, assis bien droit dans son fauteuil, les pieds loin du sol :  «  Un peu trop haute, peut-être, la fonction ? Elle décida d’abandonner pour la soirée, la lecture de Victor Hugo déployant son talent sur Napoléon III.

 « C’est bientôt l’heure de sommeiller. Point de veillée ce soir », lui entonnait sa raison… Elle devait présenter une thèse en histoire, sous peu, et son directeur n’était disponible qu’en mai.

« Devoirjuste quelques minutes devant l’écran… Il semble absent », songea Candice en regardant l’acteur.

« Écoute-t-il vraiment ces journalistes interloqués par cette suffisance affichée ? »

 Le débat non contradictoire fit son office, Candice s’endormit et se mit à rêver, virevoltant dans des sphères lointaines…

 

 et le néant…

 CANDICE AU PAYS DE NIKOLEHUS DE HYAKA BOSSET, premier empereur de la cent-trente-neuvième colonie amerriscaine :

 la Franseskahya !

 

 Les personnages

dans l’ordre d’apparition

_____________________

 

 CANDICE

Étudiante

 

NIKOLEHUS DE HYAKA BOSSET

Empereur de la Franseskahya

 

FOUILLON

Premier Ministre conseiller auprès

de sa majesté Nikoléhus premier

 

HYHXE

Maître Honorifique des lieux,

Gardien de la salle du trône

 

BRIZES

Ministre du Tourisme Territorial

et Passeur Honorifique de Multicartes

 

LA JEANNE

Gardienne de gallinacés

 

KARLITYA DE HYAKA BOSSET

Impératrice

 

IDATE D’HACHARY

Contrôleuse Suprême des Mœurs Autorisées

 

SINIHOSHA

Princesse, fille du couple impérial

 

TEVIDHEDAN

Chambellan et Spécialiste des crises

 

BARBIAN

Ministre des Affaires Sensationnelles

 

MIKAHELLAHARYDE

Madame le Nettoyeur Impérial

Ministre des Droits et Devoirs du Citoyen

 

KRAITININE

Madame la ministre de la Santé,

de la Beauté Intérieure et du Sport

 

OTAN

Organisation Tactique Amerriscaine Nucléaire

 

MEDHF

Maîtres Éminents

des Humanismes Financiers

 

FREDRIX LOEUFHEVE

Chef Suprême Communicatif

Ministre de la Communication

 

FEKKARY

Journaliste de la chaine télévisée

impériale

 

OLGA

Psy de sa majesté Nikoléhus

 

KYPRENTHOU

Huissier Impérial

 

JIN

Prince héritier

 

ZEBULON

Perroquet de sa majesté

 

SEL D’AMERTHUNE

Journaliste officielle de Radio Impériale

et des écrans géants

 

FRANCIS

Gardien de chèvres

 

REMI

Fromager

 

BOURISCH BAUBORAIE

Ami de sa majesté

 

POUTHIN

Général des Armées et Commandeur

de la Garde Impériale

 

RARREKONT

Ministre du Savoir Radical

 

TROUKHERE

Animateur-réjouisseur à la télévision

 

PECHERECHE

Secrétaire des Universités

auprès du MDEHF

 

RAME ELHANE

Patronnesse de la Condition Humaine

 

IGOR

Gardien de la salle des libertés

au parc des expositions de Parish

 

SAPHIA

Fille de Boris

 

NORA

Nounou de Francis

 

MORANHOUF

Madame

la Prophétesse Communicatrice

des Cérémonies de Vrérasse

 

CHRISTIAN

un manifestant

 

et dans le rôle de la populace, la plèbe, la racaille… :

le peuple Franseskahyen !

 

img079

Cette fiction est accessible en commandant ici ou sur l’adresse mail de : anelabougresse@orange.fr ! Je vais la rééditer…

Irrévéren… chieuse ! C’est grave docteur ?

Classé dans : Année 2008 — eructeuse @ 9 h 12 min

Mon journal de bord a été écrit en 2008, c’est un journal témoignage d’abord, un moment de vie pendant la sortie de ces pesteuses de maladies auto-immunes… Il a 273 pages, en annexe, il y a mes pamphlets du moment et quelques textes dont celui sur la laïcité :  » La France n’est plus la France ? » fait sur la demande d’un copine de la FSU. On peut le ranger dans le genre autobiographique…

LE MARDI 26 FEVRIER 2008

 Voici le journal de bord, non tenu au jour le jour, et à gauche toute, d’une carencée mentale, lobotomisée d’une région du cerveau, si, si, il y en a un, j’affirme et comble de l’horreur, déclarée atteinte d’une spondylarthropathie atypique et kolégram doublée d’une fibromyalgie secondaire… très tendue artériellement, dont le cœur en arythmie tape ici quelques-unes de ses passions…

 img394

 Le  libraire de la librairie « Au fil des mots » qui me prit sous son aile juste avant sa retraite, m’écrivit :  » Madame j’ai lu votre livre, ce fut un plaisir. Pourquoi ? Parce que vous avez une plume .C’est certain c’est sûr et je ne parle pas de ce parti pris de la tremper dans le vitriol contestataire. Non, ça c’est aisé, d’autres s’y essaient… Je vous réponds en libraire qui aime les livres et la façon dont on les a conçus. J’ai donc apprécié votre style…Vos douleurs ? Incroyable, ne les noyez pas dans l’échappatoire  » tout militant », votre militantisme ? Admirable, ne l’asservissez pas à vos peines physiques. Et la femme ? Je suis convaincu qu’elle sait les émotions du monde et que ça pourrait encore faire un beau personnage de roman. Eh oui j’insiste. Allez bravo pour tout. Restez debout. Mais n’utilisez jamais le stylo comme une béquille. »

Puis je découvris dans Politis img369une recommandation de monsieur Langlois :  » les femmes sont sans doute aujourd’hui à la pointe avancée de la révolte. C’est normal, elle subissent tout en double, question de genre.  En tout cas, on ressent leur appétit à secouer le cocotier ! Par exemple, une certaine, c’est un pseudo Caroline Bordczyk (qui ne peut qu’avoir bout goût, puisqu’elle se jette -écrit-elle- tous les jeudis sur Politis !), qui nous livre une sorte de journal foutraque, sans queue ni tête, brut de décoffrage, cri de colère féministe qui déboule dans tous les sens- mais panaché d’un humour ravageur qui rend sa lecture assez jouissive, je vous recommande(13) ! Autre sacré numéro…

img093

etc etc excès terrienne… dans Sud-Ouest

img114

Dans La Dépêche…

Mon journal de bord peut être commandé à « anelabougresse@orange.fr » pour la modique somme de 10 euros frais de port offerts

 

O.V.N.I.PRESENT |
Avantquechantentlescigales |
Lectureconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Distributiondescartes